Objectifs

Mettre en place des dispositifs de formation de l'enseignement du FLE/FLS.

Description

La formation proposée se place résolument du côté des pédagogies dites « du projet ». Cette dimension se retrouve tant au niveau des unités d’enseignement que du stage.

Les unités d’enseignement, qui associent savoirs et savoir-faire, sous forme de cours magistraux et des travaux dirigés centrés sur des études de cas, sont le moyen d’acquisition des différentes compétences nécessaires à un professionnel de haut niveau dans le domaine des langues. Le stage constitue le lieu et la période qui permettent au bénéficiaire de la formation de mettre en œuvre et de tester, dans un contexte déterminé et sur un cas précis, l’ensemble des compétences préalablement acquises.

Le mémoire témoigne de la capacité de l’étudiant :

– à réaliser un projet dans un contexte donné ;

– à maîtriser les outils théoriques qui lui ont été fournis ;

– à modéliser certains aspects du projet.

Organisation de la formation

La formation associe des cours en présentiel et des périodes d’enseignement à distance. Les cours en présentiel représentent environ 120 heures d’enseignement. Ils sont regroupés sur deux périodes intensives: 2 semaines au début de la formation (du lundi 17 au vendredi  28 octobre 2016 inclus) et 2 semaines avant la période du stage (du lundi 20 février au vendredi 3 mars 2017 inclus).

Débouchés

– Métiers de la coopération linguistique et éducative,

– Chef de projet auprès des organismes de coopération universitaire et scientifique, des établissements d’enseignement des langues étrangères en France et/ou à l’étranger, des services universitaires, rectoraux ou des établissements publics régionaux chargés des relations extérieures,
–  Expert auprès des organismes de la coopération internationale ou des ministères de l’éducation nationale des pays demandeurs,
–  Formateur de formateurs en FLE,
– Responsable de dispositifs et de projets de formation en langue,
–  Expert dans le domaine de la formation en FLE et en langues étrangères,- Concepteur de matériels ou d’outils didactiques.

Stage

Il dépend du projet personnel de l’étudiant et représente l’équivalent de 300 heures réparties sur 16 semaines (début mars – fin juin). Le stage peut se dérouler en France ou à l’étranger. Il se fait sur la base d’une convention signée par l’organisme extérieur et le CLA. La validation du stage se fait sur la base d’un mémoire  d’une centaine de pages qui donne lieu à une soutenance publique.

Objectif(s)

Former de futurs responsables capables de mettre en place des dispositifs performants en rapport avec l’enseignement du FLE, des langues, la formation des enseignants et des formateurs, l’expertise/audit, dans des cadres institutionnels ou associatifs.

A l’issue de la formation, les étudiants sont capables de concevoir, programmer, gérer, expertiser :

  • des programmes de formation en langue,
  • des dispositifs de formation,
  • des projets du type : création d’un centre de ressources, d’un dispositif d’auto-apprentissage à distance,
  • conception et réalisation de matériels ou d’outils didactiques.

Public

Cette formation s’adresse à un public :

– titulaire d’une Maîtrise française ou d’une première année de Master de FLE, ou de Didactique du FLE-S

– possédant de préférence une expérience professionnelle dans le domaine du FLE ou des langues étrangères.

Prérequis

Public

Cette formation s’adresse à un public :
– titulaire d’une Maîtrise française ou d’une première année de Master de FLE, ou de Didactique du FLE-S
– possédant de préférence une expérience professionnelle dans le domaine du FLE ou des langues étrangères.

Dossier de candidature

Les candidatures font l’objet d’une sélection.

L’accès direct en 2e année de Master nécessite l’obtention de la première année du même master. Dans tous les autres cas, une demande de validation doit être effectuée.

  1. Pour les candidats titulaires d’une Maîtrise française ou d’une première année de Master (M1) de FLE ou de Didactique du FLE-S

Il n’y a pas de formulaire particulier à remplir. Le dossier de candidature est composé des éléments suivants :

une lettre de motivation justifiant son choix de ce parcours de M2 et décrivant de façon précise (1 à 2 pages) le projet de mémoire sur lequel le candidat prévoit de travailler en lien avec son projet professionnel ;

un curriculum vitae détaillé (2 à 4 pages) précisant d’une part la formation initiale du candidat et d’autre part son expérience professionnelle ;

– les copies des diplômes, titres ou certificats dont le candidat est titulaire

– la liste des matières étudiées et notes obtenues dans chaque matière pour chaque année de préparation des diplômes (copies des relevés établis par les établissements où les études ont été accomplies)

– les copies des attestations de stage(s) et/ou d’emploi(s) précisant le poste occupé, la fonction exercée, le niveau de responsabilité, la durée…

– une copie d’une pièce d’identité

– pour les candidats étrangers, la copie du DALF C1 ou le TCF niveau C1

– pour les candidats étrangers, un extrait d’acte de naissance

Tous les documents en langue étrangère doivent être accompagnés d’une traduction effectuée par un traducteur juré de France ou un agent diplomatique, ou consulaire, en résidence dans le pays d’origine du candidat.

Les éléments déposés par le candidat seront examinés par la Commission pédagogique de la formation qui sélectionne les candidats.

  1. Pour les candidats non titulaires d’une Maîtrise française ou d’une première année de Master (M1) de FLE ou de Didactique du FLE-S

Une demande de validation des acquis personnels, des études, des expériences professionnelles en vue d’une inscription en 2ème année de Master est nécessaire (utiliser le formulaire ci-joint).

Le dossier de validation d’acquis est composé des éléments suivants :

la demande de validation renseignée (voir formulaire ci-joint)

une lettre de motivation justifiant son choix de ce parcours de M2 et décrivant de façon précise (1 à 2 pages) le projet de mémoire sur lequel le candidat prévoit de travailler en lien avec son projet professionnel ;

un curriculum vitae détaillé (2 à 4 pages) précisant d’une part la formation initiale du candidat et d’autre part son expérience professionnelle ;

– les copies des diplômes, titres ou certificats dont le candidat est titulaire

– la liste des matières étudiées et notes obtenues dans chaque matière pour chaque année de préparation des diplômes (copies des relevés établis par les établissements où les études ont été accomplies)

– les copies des attestations de stage(s) et/ou d’emploi(s) précisant le poste occupé, la fonction exercée, le niveau de responsabilité, la durée…

– une copie d’une pièce d’identité

– pour les candidats étrangers, la copie du DALF C1 ou le TCF niveau C1

– pour les candidats étrangers, un extrait d’acte de naissance

Tous les documents en langue étrangère doivent être accompagnés d’une traduction effectuée par un traducteur juré de France ou un agent diplomatique, ou consulaire, en résidence dans le pays d’origine du candidat.

La demande sera examinée par la Commission de validation des acquis personnels et professionnels de l’Université de Franche-Comté, UFR SLHS.

Tout dossier incomplet ne sera pas examiné.

Les dossiers de candidature doivent parvenir au CLA :

avant le 1er septembre 2016 pour les candidats qui demandent une validation des acquis

avant le 30 septembre 2016 pour les titulaires d’une Maîtrise française ou d’un Master de FLE ou de Didactique du FLE-S

À l’adresse suivante :

Centre de linguistique appliquée

À l’attention de Mlle Charlène GOURAND

Secrétariat Master Didactique du FLE-S

6, rue Gabriel-Plançon

25030 Besançon cedex

France

Contenu

UE 1 : Problématiques et contextes éducatifs
UE 2 : Ingénierie de la formation
UE 3 : Ingénierie pédagogique
UE 4 : Réalisation d’outils didactiques
UE 5 : Dispositifs innovants de formation
UE 6 : Mémoire de rapport de stage

Certificat

Master Arts, Lettres, Langues Sciences du langage
Spécialité : Didactique du FLE / FLS : Appropriation, apprentissage et dispositifs d’enseignement

Validation

Contrôle continu et rapport avec soutenance.